La tête dans les étoiles à La Serena

Standard

Après l’expédition dans le salar d’Uyuni puis le séjour dans le désert d’Atacama, nous sommes contents de poser nos valises quelques jours et de ne rien faire !

La Serena est une grande ville et nous y découvrons le Chili “moderne”. Nous avons l’impression d’être revenu en Europe : propreté, respect des règles de circulation, pas de vendeurs à chaque coin de rue mais des centres commerciaux énormes…nous sommes presque perdu et mal à l’aise dans ce monde moderne après plus d’un mois au Pérou et en Bolivie!

Heureusement, nous trouvons par hasard un hotel dans lequel on se sent comme chez nous (La casa Maria) avec un beau petit jardin et des propriétaires adorables.

Comme vous pouvez le voir, nous testons le vin chilien. Il est, il faut l’avouer, bien meilleur que ce que nous avons pu boire au Pérou et en Bolivie.

C’est une bonne chose que l’hotel dispose d’une cuisine car la vie est assez chère au Chili (quasiment aussi chère qu’en France) et nous ne pouvons plus nous permettre de manger midi et soir au restaurant.

Le premier soir, le temps est bien dégagé, et nous en profitons pour nous rendre à l’observatoire de Mamalluca. Le Chili compte un grand nombre d’observatoires astronomiques car l’air pûr et l’altitude sont propices à l’observation des étoiles. Nous passerons une bonne partie de la soirée à écouter les explications de la guide qui nous donne plein d’informations sur l’univers qui nous entoure, la naissance des étoiles, les planètes… Les commentaires sont ponctués par des observations au télescope, dans lequel nous avons pu admirer Saturne et ses anneaux, ainsi que des nébuleuses. L’astronome nous montre aussi des constellations, à l’oeil nu cette fois. Dans l’hémisphère sud, on utilise la Croix du sud pour s’orienter car on ne peut pas voir l’étoile polaire, qui est “derrière” la Terre!

A la fin de la visite, nous avons le droit à la démo d’un super logiciel (gratuit qui plus est): Stellarium, qui permet de visualiser le ciel à un lieu donné et à une date donnée. C’est vraiment sympa pour pouvoir reconnaître les étoiles et les constellations. Je vous incite à le tester, c’est bien fait, très abordable même pour les novices (comme moi) et ça fonctionne même off-line.

Les jours suivants, nous visitons un peu la ville. Elle comporte quelques places et bâtiments sympas.

Le soir nous nous rendons à la plage par l’avenue Francisco de Aguirre qui est bordée de palmiers.

Après avoir parcouru les 2 kilomètres de l’avenue, nous sommes récompensés par un magnifique couché de soleil sur le Pacifique.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s