Brisbane, Queensland, Australia

Standard

Dimanche 16 septembre 2012, nous arrivons à Brisbane en début de matinée. Nous optons pour un “Jucy deal”: avec le van que nous louons, nous avons quelques offres privilégiées. Ainsi nous pouvons profiter du parking du backpacker et de toutes ses “facilites” (en anglais dans le texte) : douches (chaudes!), cuisine (digne d’un chef étoilé) et même piscine, le tout pour 10 dollars australiens par personne et par nuit, ce qui, vu les prix des chambres, est relativement correct. Surtout que le backpacker est situé dans le quartier du Southbank : nous sommes à un quart d’heure à pied du centre-ville.

Nous commençons par la visite du Southbank Parkland qui comprend une “citybeach” (plage urbaine artificielle) en son centre: eau cristaline, sable fin et cocotier à deux pas des boutiques chics du centre-ville.

Nous poursuivons par la visite du GOMA: Gallery Of Modern Art, qui nous a beaucoup plu. Le petit plus était les explications redigées specialement pour les enfants, ce qui nous a parfaitement convenu.

Pierre s’initie à la création de mélodies avec les mouvements de son corps: expérience plutôt rigolote.

Une partie du musée est en effet consacrée aux nouvelles technologies. Nous avons notamment été intrigués par des boules en verres remplies d’une substance qui interagit avec les champs magnétiques que nous produisons.

Nous visitons également le botanic garden, avec ses arbres aux troncs curieux, qui ne semble pas passionner Pierre, pris dans la lecture du journal Australien.

Nous marchons au bord de l’eau avant de rejoindre le Centre-ville.

Le soir nous profitons du Brisbane Festival. En cette occasion un spectacle “son et lumière” est donné depuis un bateau et de nombreux bâtiments sont éclairés.

Nous rentrons au Backpacker où nous passons la fin de soirée avec des français rencontrés un peu plus tôt dans la journée. Nous avons la Sunday Night Fever, même si ce n’est que jusqu’à 23h30, ça change de nos couchers habituels à 20h!

Avant de reprendre la route, nous nous accordons une petite session internet dans la bibliothèque du musée d’art moderne. Sur le retour nous découvrons d’autres loisirs australiens: au boulingrin qui peut s’apparenter à la pétanque chez nous, certains préfèrent le hockey sur vélo ou le funambulisme.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s