Fraser Island, la plus grande île de sable au monde

Standard

Après quelques jours en ville à Brisbane, nous sommes impatients de retrouver la plage. Notre première étape se fera à Caloundra, une petit station balnéaire sympa, assez fréquentée par les surfeurs. Nous trouvons un endroit pour passer la nuit, conseillé officieusement par une personne très aidante, de l’office du tourisme. Le lendemain nous nous relaxons un peu près de la plage principale de la ville, qui possède également une piscine d’eau de mer en libre accès :

Jeudi 20 septembre, nous continuons notre route et nous nous arrêtons à Noosa heads. Cette ville côtière possède un réseau très agréables de sentiers le long du littoral. Nous faisons donc une balade, qui nous mène de plages en plages, toutes plus belles les unes que les autres.

Arrivés à la pointe, nous avons la chance d’observer deux baleines. En cette saison elles font leurs migrations et remontent du sud vers le nord. Elles passent très près de la côte ce qui nous permet de les contempler quand elles remontent à la surface pour respirer.

Elles s’éloignent ensuite de la côte et font des sauts dans l’eau…Pas facile à photographier sans téléobjectif!

Nous nous rendons dans l’après midi à Rainbow beach, le point de départ pour Fraser Island. Fraser Island est une destination très prisée des touristes mais aussi des australiens. Il s’agit de la plus grande île de sable du monde, qui s’étend sur plus de 100km. Là-bas pas de route, le 4×4 est donc obligatoire. Si ce n’est pas un problème pour la majorité des australiens (qui roulent avec ce type de véhicule), pour nous ce ne sera pas possible et nous nous voyons contraints d’abandonner notre van pour l’occasion. Nous réservons une excursion pour la journée, un peu en hâte car les vacances scolaires commencent après-demain, et les prix (déjà élevés) grimpent en flèche.

Vendredi 21 septembre à 7h45, nous embarquons alors dans un bus 4×4.

N’étant pas trop fan du “tourisme de masse” ce mode de transport ne nous enchantait guère de prime abord. Finalement nous sommes très vite conquis par ce monstre de mécanique, qui procure autant de sensations qu’un vrai 4×4 et s’avére très efficace dans les passages difficiles (dans la journée, nous aiderons même un 4×4 “classique” à se désensabler grâce à notre puissant bus).

Après une rapide traversée en bac, nous débarquons sur l’île :

Nous remontons la 75 miles beach, une plage de 124km de long (comme son nom l’indique) qui fait office d’autoroute, et même de piste d’atterissage !

L’île, pourtant entièrement composée de sable, possède une végétation luxuriante, et également quelques lacs d’eau douce. Notre première halte se fera au Lake MacKenzie. Nous profiterons de cette endroit pour nous baigner car la baignade n’est pas possible dans l’océan à cause des requins.

Nous poursuivons par une balade dans la forêt tropicale, accompagnée d’explications sûrement très intéressantes mais malheureusement énoncées par le guide avec un anglais très…australien!

Après le repas nous nous rendons à l’épave du Maheno, un site très photogénique.

Puis nous faisons halte au “Colored sand”, des falaises de sable colorées.

Nous finissons la journée par Elie Creek, un ruisseau d’eau douce dans lequel nous nous prenons pour les aventuriers de l’arche perdue!

Sur le chemin du retour nous croisons des dingos. Ces animaux ressemblent à de gros chiens mais sont sauvages. Il est d’ailleurs recommandé aux gens d’y faire attention car ils peuvent devenir agressifs et essayent parfois de voler de la nourriture.

Sur le chemin du retour le chauffeur du bus devient pilote car nous sommes très en retard sur le planing, et slalome à plus de 100km/h sur le sable. Nous roulons parfois quasiment dans l’eau ce qui provoque de grandes gerbes d’eau et quelques montées d’adrénaline chez certains. Finalement, nous arrivons juste à temps pour embarquer dans le dernier ferry de la journée, et rentrer sur le continent!

Advertisements

4 responses »

  1. Venez au Vanuatu, c’est génial ! ^^
    On est arrivé lundi. C’est encore un peu la jungle. Très peu de touristes. Des habitants super sympa. Du kava. Des pistes qu’on fait en quads.
    Bonne continuation!! Enjoy!

    ps: je suis diplomé !

    • Coool ! Bien ouéj pour ton diplome, t’as du partir de bonne humeur sous les tropiques !
      C’est marrant, je suis en train de manger au Burger King de Cairns à coté de ton sosie 😉
      Tchuss

    • Merci pour les commentaires! Ca nous motive! On a pris du retard, mais quand on est en van, on a pas beaucoup internet! bisous

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s