De Mission Beach à Cairns

Standard

Dimanche 30 septembre 2012, nous commençons par prendre le petit déjeuner dans un cadre plutôt agréable.

Nous passons notre dernière journée avant de rendre le van à Mission Beach, une belle plage bordée de cocotiers. La végétation commence à changer du fait du climat tropical. La température augmente, et celle de l’eau aussi! Nous apprécions la baignade à Mission Beach, car dans le Nord de l’Australie, on ne peut pas se baigner partout à cause des crocodiles (de mer et d’eau douce)!

Nous rendons donc “notre” van après 28 jours et 4440 kilomètres. Comme promis, Pierre vous a concocté une petite vidéo. Attention aux effets spéciaux, Steven Spielberg n’a qu’à bien se tenir!

A cairns, nous prenons une chambre à l’Asylum (Asile) avant de partir à la découverte de Cairns. C’est une petite ville, plutôt agréable, avec son esplanade qui longe la mer jusqu’au lagon. En effet, Cairns ne dispose pas de plage, à cause des crocodiles, mais compense son handicap avec un grand lagon artificiel situé en plein centre-ville avec vue sur la mer.

Il n’y pas grand-chose d’autres à visiter en ville. Nous avons apprécié les didgeridoos et les peintures faites par les aborigènes vendues dans les galeries du centre ville. Dans la rue, nous croisons peu de personnes aborigènes, et la majorité semble vivre en marge de la société australienne. Des efforts semblent malgré tout réalisés, notamment dans les parcs nationaux, pour respecter les traditions, croyances et valeurs de la culture aborigène.

Nous profitons de la ville pour nous offrir des sushis, pour changer de la nourriture basique qu’offre la vie en van. Nous prenons place à bord du “Sushi Train”, où les plats défilent devant nous, il n’y a qu’à tendre la main pour se servir.

La ville de Cairns organise de nombreuses manifestations, dont des séances de sport gratuites en plein air, ce soir c’est “zumba”!

Mardi 2 octobre 2012, c’est le déluge à Cairns. Nous recevons un texto de désistement de notre famille HelpX (même principe que pour le woofing) qui devait nous accueillir le lendemain pour 10 jours. Nous tentons de trouver un autre lieu, mais à la dernière minute, c’est compliqué. Nous Changeons donc nos plans et décidons de relouer un van pour 10 jours.

C’est la haute saison en ce moment avec les vacances scolaires, les tarifs augmentent, les disponibilités diminuent. Nous réservons le dernier van, un peu plus cher et un peu moins bien, mais nous reprenons avec plaisir la route.

Advertisements

One response »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s