C’est reparti pour un tour de van

Standard

Nous voici reparti pour 10 jours en van. Nous allons en profiter pour visiter la région de Cairns et le Nord du Queensland, que nous ne connaissons pas encore.

Après quelques jours à Cairns, nous sommes en manque de plage et nous redescendons un peu vers le sud, jusqu’à Etty bay. C’est une petite plage assez peu fréquentée mais très sympa. La barrière de corail ne démarre qu’un peu plus au nord et ici la mer est bien agitée. Nous nous baignons et profitons des vagues pour faire du bodysurf.

Le lendemain il pleut sans discontinuer. Nous partons malgré tout nous balader auprès de Josephine fall. La cascade est très puissante en cette journée pluvieuse et la baignade habituellement possible (avec toboggans naturels) ne semble pas raisonnable aujourd’hui !

Le lendemain le beau temps est déjà revenu. Nous nous enfonçons dans les terres en direction de la région de Atherton Tablelands et de ses cascades. La route des cascades nous fait passer par Millaa Millaa fall, Zille fall et enfin Ellinja fall.

La région est très jolie et le paysage ressemble à une maquette :

Le lendemain, encore des cascades au programme ! Cette fois ci, il s’agit des plus larges d’Australie, les Millstream falls. Vraiment impressionnant.

Le jour suivant nous visitons les gorges de Mossman. C’est un site très touristique et très aménagé mais qui au fond, n’a rien d’exceptionnel. La route est barrée quelques kilomètres avant la rivière. Les visiteurs sont priés de laisser leur véhicule au parking et de poursuivre la route via une navette payante…Arrivée sur place, nous effectuons une petite promenade sur des passerelles dans la forêt, pas grand chose à voir. Le point positif, c’est la possibilité de se baigner dans la rivière Mossman. L’eau est fraîche mais très claire et on peut nager parmi des dizaines de poissons vraiment pas peureux!

L’après-midi nous remontons vers le nord et nous traversons la Daintree river en ferry, seul moyen d’accéder à Cape tribulation.

Cape tribulation est une région très sauvage, la rainforest arrive jusqu’à la plage. Il y a très peu de construction, seulement quelque boutiques et quelque hôtels parsemés dans la foret, le long de la cote. Nous nous posons pour la nuit dans une aire de camping du parc national normalement payante. Par chance, le système de réservation par internet et par téléphone sont en panne pour le moment et nous pouvons y passer la nuit gratuitement. On se croit vraiment sur une île déserte ici, avec ces avantages et ces inconvénients : Je trouve des noix de coco que j’arrive à ouvrir non sans mal.

Par contre, la nature à repris ses droits et nous rencontrons beaucoup d’animaux. Nous mangeons le soir lorsque soudain, un rat-kangourou vient nous déranger (et oui, ça existe!), nous finirons le repas à l’intérieur du van… Le lendemain nous observons un lézard énorme dorer au soleil à quelques mètres du van:

Nous croisons aussi quelques belles araignées, que nous n’approchons pas trop de près:

Nous occupons notre journée en se baladant entre la plage et la forêt vierge. Les plages sont magnifiques.

L’après-midi nous voulons faire un tour de bateau sur la rivière pour voir des crocodiles. Malheureusement, nous arrivons à 15h et le bateau partait à 14h. Par chance nous croisons un groupe qui se rend au bateau, qui n’est pas encore parti…étrange. Nous croiserons seulement deux beaux specimens qui semblent en pleine digestion.

Ce n’est que le lendemain, en arrivant à Cairns que nous comprenons que nous vivons avec une heure de décalage horaire depuis environ une semaine, sans même nous en être aperçu! En effet, nos téléphones et pc sont réglés sur l’heure de Sydney qui est passée à l’heure d’été il y a quelques jours, alors que la région où nous sommes ne subit pas ce changement d’heure.

Bonne nouvelle, nous avons trouvé du woofing pour notre dernière semaine en Australie. Nous sommes donc revenu à Cairns un peu plus tôt afin de partir en excursion sur la grande barrière de corail.

Nous partons pour une journée de snorkeling sur un gros catamaran motorisé. Ça secoue beaucoup pendant les 2h de navigation nécessaires pour rejoindre le reef, et sur les 40 passagers du bateau, seule Géraldine n’est pas malade grâce à ses bracelets magiques ! (des bracelets qui font pression sous le poignet, à un point précis d’acupuncture, je vous passe les détails, mais ça semble fonctionner!). Nous arrivons enfin sur la grande barrière. C’est impressionnant de voir que les coraux remontent à moins d’un mètre de la surface, alors qu’on est à plusieurs kilomètres des côtes.

Certains plongeurs débutants nous accompagnent, et je change d’avis au dernier moment pour troquer mon tuba contre des bouteilles d’oxygène! C’est parti pour un baptême de plongé. L’instructeur me donne des explications rapides et je me jette à l’eau. C’est vraiment une sensation génial de pouvoir respirer au fond de l’eau. De plus, l’instructeur qui ‘accompagne me laisse beaucoup d’autonomie.

Les fond marins sont impressionnants, on se croirait dans un aquarium.

L’instructeur nous montre un bénitier qui se referme aussitôt qu’il approche sa main. Je croyais que se genre de coquillage énorme n’existait que dans les dessins animés 😉

Je m’amuse pendant 5 min avec un petit Némo, qui monte la garde auprès de son anémone:

L’après midi, je craquerai pour une deuxième plongée proposé à moitié prix..C’est tout aussi merveilleux. Je crois que je suis conquis et peut être qu’il va être temps pour moi de passer les premiers niveaux, afin de pouvoir plonger tout seul. Géraldine elle, a également beaucoup apprécié sa journée en snorkeling.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s