Lever de soleil sur le Bromo

Standard

Nous débarquons à Java le samedi 10 novembre. Etant donné le nombre de transports que nous avons pris depuis Ubud (bemos, bus, ferry) la journée est déjà bien avancée. Nous passons donc la nuit à Banyuwangi, après être passé à la gare pour réserver des places dans le train de 5h le lendemain matin.

Le train est relativement moderne, propre et surtout ponctuel ! Pour ne rien gacher, les passagers qui nous entourent sont adorables. Ils semblent beaucoup moins habitués aux touristes qu’à Bali, et du coup sont très curieux et parlent avec nous. Ils partagent avec nous un fruit que je n’avais pas encore gouté : le jackfruit. C’est très special, ca se rapproche un peu du durian (en moins fort quand même)

Les 5 heures de train passent en un clin d’oeil et nous voici à Probolinggo. D’ici nous prenons un minibus pour nous rendre à Ngasari, un village dans la montagne, point de départ des excursions pour le Bromo. Nous profitons de l’après-midi là-bas pour nous balader et profiter de l’air frais. Le paysage est brumeux et l’endroit est incroyablement calme : nous avons l’impression d’être arrivés sur une autre planète !

Nous essayons aussi de nous reposer car demain le réveil est prévu à 3h du mat’ pour profiter des magnifiques lumières qu’offre le lever de soleil (si la brume n’est pas aussi dense qu’aujourd’hui…)

Par chance, tous les nuages ont disparu le lendemain matin. Nous prenons une jeep alors que la nuit est encore profonde puis continuons à pied pour atteindre un sommet éloigné du volcan, qui offre un panorama parfait.

Des cavaliers proposent leurs services pour aider les touristes à atteindre le point de vue:

Le soleil se lève avec des couleurs somptueuses :

Le volcan crache quelques panaches de fumée.

Nous sommes récompensés de notre réveil matinal ainsi que de nos efforts pour atteindre le sommet. Le paysage est époustouflant :

Nous reprenons la jeep pour descendre dans la caldeira du volcan (zone plane). Les paysages nous rappellent le sud de la Bolivie.

Arrivés au pied du volcan, nous entamons l’ascension à pied. Bien-sur, nous ne sommes pas les seuls, d’autant plus que nous sommes en week-end aujourd’hui donc il y a beaucoup de touristes indonésiens.

Malgré tout, le jeu en vaut la chandelle. Nous arrivons quasiment dans le cratère:

Après en avoir pris plein les yeux (et aussi plein les poumons car la poussière est omniprésente) nous rejoignons notre jeep pour le retour.

Nous regagnons l’hotel alors qu’il n’est que 9h du matin. Nous resdescendons à Problingo puis prenons un mini bus pour Yogyakarta.

Advertisements

3 responses »

    • Ouai carrément, je faisais pas trop le malin, surtout que t’as pas de barrière, c’est juste un vieux sentier en train de s’ébouler…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s