The beach, une journée à Ko Phi Phi

Standard

Loi Kratong est passé et a emporté les derniers nuages de mousson avec lui. Nous nous décidons alors pour une excursion à la journée sur Ko Phi Phi. Nous retrouvons avec une joie mitigée l’organisation: transport en bétaillère + badges autocollants. Cette fois par contre pas de “long tail boat”, trop lent, mais un “speed boat” qui nous permet de parcourir en un temps record les 50km qui séparent l’île du continent. Le vieux moteur pétaradant est remplacé par de puissants et silencieux moteurs hors-bord. Le bateau est beaucoup moins bondé que la dernière fois ce qui n’est pas désagréable.

Nous faisons une première halte sur Bamboo island. L’île est quasiment déserte et la plage est d’un blanc immaculé. Un vrai paradis!

Les seuls habitants que nous croisons sont des sortes de varans qui semble sortir tout droit de l’époque des dinosaures.

Avant de nous jeter à l’eau, nous nous baladons autour de l’île.

Le paysage est très joli. Même les rochers sont design ici ! On dirait qu’il contiennent une grande quantité de fer qui s’érode à une vitesse différente du reste de la roche ce qui donne des effets assez spectaculaires.

Une petite baignade et il est déjà l’heure de repartir. Malheureusement, un passager manque à l’appel. Nous patientons un bon quart d’heure avant qu’une autre passagère le reconnaisse, en train de faire la sieste sur la plage à 20 m du bateau ! Le capitaine descend le réveiller et cette fois, nous prenons la mer vers Hing Klang, une autre île de l’archipel pour une pause snorkeling.

L’eau est d’une transparence appréciable et les poissons sont au rendez-vous.

Ce n’est pas vraiment une question de chance si les poissons sont là car dans ce genre d’excursion, le guide lance de la nourriture pour les attirer. Personnellement, je n’aime pas trop cette méthode car je trouve que la plongée perd un peu de son charme. De plus, les poissons perdent leur réflexes naturels et deviennent anormalement proche des humains.

Nous reprenons le bateau vers le sud pour atteindre Ko Phi Phi Lay. L’île surgit de l’eau comme un immense iceberg.

Nous la contournons jusqu’à atteindre une ouverture dans laquelle le bateau s’engage. Nous sommes entourés de falaises, on se croirait dans des Fjords, l’eau cristalline en plus.

La seconde baie dans laquelle nous nous rendons est tout aussi impressionnante, d’autant plus qu’elle rappelle des souvenirs à nombre de cinéphiles:


(Cliquer sur l’image pour agrandir)

Il s’agit de Maya Bay, la plage sur laquelle a été tournée le film “The Beach”, sorti en 2000, avec Léonardo Dicaprio (film que je vous recommande d’ailleurs). On nous avait carrément déconseillé d’y aller à cause de la sur-fréquentation du site. Finalement, nous sommes plutôt agréablement surpris par le calme et la beauté du lieu.

Nous finissons la journée par une escale sur Ko Phi Phi Don, l’île habitée de l’archipel. Malgré l’envahissement d’une partie de l’île par les hôtels et les restaurants, certains paysages restent très jolis et je suis déçu de ne pas avoir plus de temps pour explorer l’île et monter au point de vue situé au sommet.

Advertisements

4 responses »

  1. Salut les aventuriers ! Meilleurs vœux pour 2013 !
    Au vue de ces photos, vos vœux ce sont déjà exaucés…
    Je ne pensais pas la Thaïlande si magnifique, merci pour cette découverte.

    A+

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s