Bandipur, un balcon sur l’Himalaya?

Standard

Nous reprenons un bus en direction de Katmandou, mais nous descendons à mi chemin pour visiter Bandipur. Comme nous réservons le billet à la dernière minute, nous voyageons “en cabine”. Cela signifie que nous prenons place à coté du chauffeur, là où l’on trouve de l’espace pour s’asseoir.

Question confort, ce n’est pas l’idéal, mais nous ne nous plaignons pas trop quand on voit comment certains passagers voyagent dans les bus plus “locaux”:

Et puis cela nous permet de profiter pleinement du spectacle qu’offre les routes népalaises. Les camions, notamment sont décorés d’une multitude de couleurs, d’accessoires kitsch et de slogans comme “Speed control” “Blow your horn” ou encore d’un plus prétentieux “King of the road”.

Bandipur est perchée tout en haut de la montagne (1030 m d’altitude) et nous parcourons les 10 derniers kilomètres qui mènent au village dans un bus local. Autant vous dire que le trajet est épique, mais nous arrivons entier. Nous prenons des chambres dans le premier hôtel du routard, sans nous poser de question car nous sommes crevés. Notre pauvre Frutz (Romain) se retrouve dans une petite chambre qu’on pourrait plus justement appeler un clapier à lapin !

Après une bonne sieste, nous nous baladons à pied dans le village. Les rues sont jolies et surtout piétonnes ce qui assure un calme absolu.

Nous observons les habitants dans leur quotidien.

Nous sommes interrompus par un orage qui survient brusquement en fin d’après-midi. Ce doit être monnaie courante ici puisqu’il se passera exactement la même chose les jours suivants: Gros coup de vent puis pluie, tout le monde se barricade chez soi pendant une heure, puis ça se calme et la vie reprend son cour.

Le lendemain nous continuons de découvrir le village. Certains visitent les temples, Frutz et moi nous décidons de nous rendre à Ramkot, un village rural que l’on peut uniquement atteindre à pied.

Il nous faut bien deux heures de marche pour y parvenir et ce n’est pas de tout repos étant donné qu’il est midi, l’heure où le soleil tape le plus ! Arrivé là-bas, nous pensons trouver un restaurant pour reprendre des forces…mais non. Le village est très pauvre, il y a quand même l’électricité mais pas l’eau courante.

C’est vraiment authentique, les maisons sont construites en pierre, en bois ou en adobe.

Nous essayons de faire connaissance avec des enfants, curieux de voir deux grands européens débarquer chez eux mais c’est difficile car ils ne parlent pas anglais et nous ne maîtrisons pas non plus le népalais.

Nous nous reposons tout en haut du village, à l’ombre d’un vieil arbre. Un fermier surveille ses vaches de loin, en communiquant avec elles par de puissants cris.

Nous ne perdons pas de temps sur le chemin du retour car la faim et la soif commencent à nous travailler. Après une petite sieste puis l’orage quotidien, nous apprécions un beau coucher de soleil en sirotant une Gorka, une bière népalaise baptisée ainsi en hommage aux soldats Gorka.

Réveil à l’aube le lendemain matin car nous voulons profiter du panorama sur la chaîne des Annapurnas et le Langtang, qui fait la réputation de Bandipur. Nous avons plusieurs fois tenté notre chance pendant la journée, mais la visibilité n’est pas assez bonne à cause de la brume de chaleur. Aujourd’hui, nous sommes sur le pied de guerre avant même que le soleil ne se lève afin de ne rien manquer au spectacle.

Mais la brume est encore présente et le spectacle n’est pas si merveilleux que durant notre trek.

Après deux jours très ressourçant, nous quittons Bandipur pour retrouver la vallée de Katmandou, son bruit, son agitation, sa pollution, mais aussi ses magnifiques temples!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s