Agra et Jaipur: mode “tourisme intensif” activé

Standard

C’est l’heure des adieux avec Mich. Après un ptit déj’ sur le toit de l’Everest kitchen, nous prenons le train pour Agra, la ville du Taj Mahal. Il n’y a que 3h30 de trajet et nous arrivons en milieu d’aprem, sous une chaleur torride. Une fois à l’hôtel, nous croisons par le plus grand des hasards, Greg, un anglais qui était volontaire à la ferme Baluti en même temps que nous.

Nous déjeunons dans le patio de l’hôtel et laissons passer les grosses chaleurs en nous accordant une petite sieste. En fin d’après-midi nous allons visiter le mausolée d’Itimad-ud-Daulah, plus connu sous le nom de “baby Taj”.

Le mausolée fut construit à l’initiative de Nûr Jahân, pour son père Mirza Ghiyas Beg. Notre chauffeur de rickshaw nous emmène ensuite au jardin Mehtab Bagh, d’où l’on peut contempler le vrai Taj Mahal situé de l’autre coté de la rivière et éclairé par la lumière du soleil couchant.

Pour nous y rendre, nous traversons la “banlieue” d’Agra. Visiblement, tout le monde ne profite pas de la manne touristique que représente le Taj Mahal, et nous sommes étonnés de voir que la ville est très pauvre. Beaucoup de gens vivent dans des bidonvilles, sous des abris fabriqués avec des bâches et des sacs en plastique.

Nous nous réveillons aux aurores le lendemain matin pour aller visiter le Taj Mahal avant l’afflux touristique. Nous traversons des jardins magnifiques puis une immense porte avant d’apercevoir le mausolée.

Car il s’agit bien d’un mausolée, et oui, toute cette immense construction en marbre blanc n’a qu’un seul but : abriter la sépulture de la femme du Maharaja et bien sûr lui rendre hommage. Et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est réussi! La finesse des sculptures, la pureté du blanc et l’immensité de la construction ne laisse personne de marbre 😉

Il s’agit d’un bâtiment musulman, il est donc interdit d’y pénétrer en chaussure. Nous enfilons des petits chaussons en tissu et les gardiens n’en sont pas exempts.

Après cette visite nous comprenons mieux pourquoi le Taj Mahal est le monument le plus visité d’Inde.

Nous consacrons la deuxième partie de la journée à la visite du fort rouge, la deuxième attraction touristique majeur de la ville. Il s’agit du palais du Maharaja, construit dans le style moghol.

Pour la fin du voyage, notre planning est calibré au jour près car il nous reste assez peu de temps et encore plein de belles choses à voir avant de rentrer en France.

Nous quittons Agra dès le lendemain pour entrer dans le Rahjastan (région du Nord-Ouest de l’Inde). Arrivés en gare de Jaipur, nous marchons une bonne demi heure en plein cagnard pour trouver un hôtel. Géraldine nous fait une petite surchauffe (insolation) et nous passons l’après-midi à se reposer à l’hôtel. C’est d’autant plus agréable que nous avons atterri dans un hôtel de luxe ! Pour un budget légèrement au dessus de notre notre moyenne (10€ au lieu des 5€ habituels!) nous dormons dans une super chambre avec clim, télé et salle de bain propre! (Sunder Palace)

Le jour suivant je me rends dans le centre de la “ville rose” (bien mais pas top!)

Je visite le Jantar Mantar, un observatoire astronomique construit au XVIIème siècle. On y trouve de nombreux instruments qui permettent de suivre le mouvement des astres, de mesurer le temps…On comprend ici toute l’importance de l’astronomie dans la culture indienne. Il y a notamment un cadran solaire de 22 mètres de haut, qui donne l’heure avec une précision de 2 secondes!

Pour les non initiés, on se croirait plutôt dans une exposition d’art contemporain!

Géraldine se joint à moi dans l’après midi pour aller visiter le palais des vents. Cependant, notre tentative tourne à l’échec car il est en rénovation. Malgré tout la façade est impressionnante même à travers les échafaudages.

Notre chauffeur de rickshaw nous redirige vers le palais du lac.

Comme partout en Asie, les deux roues sont exploités au maximum. Nous dépassons une moto avec 5 passagers, mais cela ne bat pas le record dont nous avons été témoin au Laos: 7 personnes.

Nous nous rendons ensuite au Monkey Temple. Même si l’endroit est fameux pour le panorama qu’il offre sur la ville, ce qui nous a le plus surpris là-bas est la profusion d’animaux en tout genre : des singes bien sûr mais aussi veaux, vaches, cochons, et chèvres, nourris allègrement par les habitants du quartier. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils cohabitent dans un joyeux bazar, à l’image de ce singe qui s’offre un rodéo à dos de cochon !

Nous quittons Jaipur le 9 mai 2013.

Advertisements

2 responses »

  1. Hello !

    Alors vous vous êtes motivés pour écrire vos derniers articles, c’est bon ça.
    Le Taj Mahal, deuxième monument le plus visité d’Inde… C’est quoi le premier ?

    Sinon, j’adore la dernière photo, il y a toute l’Inde dedans ! 🙂

    • Oui ! Dur dur de s’y remettre depuis la France, d’ailleurs ça me fait écrire des conneries : le Taj Mahal est bien le monument le plus visité d’Inde et pas le deuxième 😉 merci pour la remarque, je vais corriger de ce pas !
      Aller, encore 2 articles à écrire et la boucle sera bouclée !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s